• La chevalerie d'Ogier de Danemarche, Otger Catalo(par Raimbert de Paris)           1ére partie ...

     

    C'est vers l'an 756 qu'Ogier le Danois lance un appel
    à l'aide suite à une défaite
    contre les Maures en Catalogne.

    Il se réfugie dans la montagne,à Montgrony.
    Neuf barons viennent d'Allemagne pour lui prêter main forte.
    Ils prêteront serment devant la vierge noire de Montgrony.
    S'ensuit une fabuleuse victoire et ils seront récompensés
    par Charlemagne qui donnera à ces neufs chevaliers
    neufs baronies en Catalogne.
    Parmi ces neuf chevaliers,Miro Riculf Pinos Thann Waldburg
    et son frère Dapifer de Montcade seront les initiateurs
    des grandes lignées

    Occitanes telles les Aniort,Roquefeuil,Laurac etc...
    Ainsi que la maison de Comminges.
    Une branche des Montcade s'établira également en Sicile. Ces deux chevaliers sont issus de la maison Pinos Thann Waldburg.

    Voir le lien;
    http://arpaix.eklablog.com/liens-familiaux-entre-les-pinos-thann-waldbourg-et-les-habsbourg-a13665933

    La chevalerie d'Ogier de Danemarche  (par Raimbert de Paris) 1ère partie

     

    Jean d'Outre Meuse (De Pratis) dont les aieux tenaient à Ogier par des liens de famille,dans ses chroniques vulgaires liégeoises,rédigées de bonne foi,avec tous les auxiliaires de la tradition et des documents écrits aujourd'hui,fait d'Ogier le plus considérable des personnages.

    Geofroy,père de nôtre héros,un des douze preux de Charlemagne,est appelé Geofroy de Danemarche,par contraction de Ardenemarche;ARDEN était l'équivalent de DEAN,dont les anciens Gaulois et les Bretons se servaient pour désigner une fôret,les Anglais traduisent en latin Deane-forest,par Silva Danica;ainsi on disait Danois,Deanois Ardenois,Ardinois;il s'agissait en effet de la Silva Arduenna et nullement de la Chersonèse Cimbrique ou du Jutland.

     

    Ogier,issu de Geofroy,fils de Doolin de Mayence et ded'Ard Flandrine,fille de Turpin d'Ardennes,était cousin de Charlemagne par sa mère Béatrix,soeur de Berthe,femme de Pépin ;il se trouvait neveu de Gérard de Roussillon,comte d'Osterne(Austrasie)et haut voué de Liège.Adalbert dont les trouvères ont fait Aubri li Bourgoing,était frère d'Ogier et cousin aux quatre fils Aymon,il n'y a jusque là rien de Scandinave.

    Ogier,le préténdu Cimbre,que les annales Lobieuses,dès 774 appellent Otgarius Marchio,est devenu Ogier Marche ou Marchis en ajoutant le nom de la terre que possédait son bisaieul Turpin d'Ardennes,on avait Ogier Ardene Marche ou Dean Marche.

    Les qualifications données d'Ogier ont toujours été décevantes,celle d'Outre-Mer,qu'on lui attribue parfois ,est une corruption d'Outre -Meuse ,la forêt des Ardennes se trouve en effet sur la rive droite de la Meuse,laquelle en face de Liège conserve encore cet ancien nom;la dénomination d'Outre-Mer ne peut s'appliquer à la position relative du Danemark.

     

     

    La géographie alors si grandement défigurée,mêla sans contexte ses écarts aux éxagérations des poètes et n'épargna que les personnages de moindre importance.La grande expédition de Rollon baptisé au Xe siècle vint par le prestige de la victoire accroître la valeur poétique du spécieux surnom réservé à nôtre héros.

    L'Austrasie est le principal théâtre où se meuvent les personnages épiques du cycle de Charlemagne,presque tous alliés par le sang à nôtre Ogier.La forêt royale des Ardennes faisant partie du domaine de la couronne ;César la signale comme la plus considérable des Gaules.

     

    Charlemagne s'adjoignit à Ogier pour rétablir l'abbaye Saint Martin de Cologne,dévastée par les Saxons en 778?Le château Saint Michel dont la chappelle est encore en basse Sauvenière à Liège fût construit par Ogier ;il fonda l'église de Saint Martin sur Avray,batit la boverie ,le pont d'Amercoeur et l'église de Verviers.

    Nôtre jeune héros reçut le nom de Dacius ou Danius;son père est qualifié Dacus et sa mère,princesse de Hongrie,lui transmis le tître de Danius.

     

    M.de Reiffenberg,dans son excellent travail sur  la Chronique  de Philippe de Mouskes,rapporte les fragments d'un manuscrit qui récapitule ce que nous connaissons d'historique sur Ogier et montre en même temps la source des fables et du merveilleux qui y ont été annexés par la suite ;ce document n'avait pas immédiatement attiré nôtre attention à cause d'une erreur chronologique .

    Cet appendice est connu sous le nom de "Visions d'Ogier au royaume de féerie"

    "Les mécréants gaignèrent Rome,lesquels estoient en grand nombre,et y avoit bien 14 roys paiens avec le roy Corsuble.L'empereur Charles en fut advertit et assemblat son concille et mit ensambles de ses gens cent mil homes pour secourir Rome,et avec Charles s'en allat Aper comte de Looz,avec plusieurs bons chevaliers Liégeois mais hélas,il fut occis des Payens.Tant d'affaire eu ledit Charles en cette bataille pour Aloris le traistre,qui portoit print possession de ladite conté,qui pour lors s'appelloit la conté d'Osterike,et Ogier la fist appeler la conté de Looz"

    Après l'expédition en Espagne,Ogier entre dans le royaume de Féerie;il passe outre-mer"Mais avant il se rend en Danemark,où son père Godefroid lui donne vingt mille hommes d'armes.Avant de partir il renonce à tous ses bien et héritages et les donne à son frère Guy.Oger va à Jérusalem,visite les Saints Lieux puis attaque les mécréants et soumet les royaumes d'Arabie,de Samarie,de Nube et aultres royaumes plus de quinze,tant qu'il conquestat le grand pays des Indes en l'espace de trois ou quatre ans,il conquestat la plus grande partie du monde ,et tous ceulx qui ne vouloient pas croire en Dieu et estre baptisés estoient occis.De toutes ses conquestes il ne retint rien pour lui;il les distribua aux siens en leur recommandant seulement d'augmenter la foi Chrétienne,enfin il arriva si loin qu'il parvint à la porte du paradis terrestre?Arrivé là,force lui fut de revenir sur ses pas;il arriva à Huy à point nommé pour un tournoy"

    Cette seconde partie du fragment montre la source où fut puisé le merveilleux introduit au XIV éme siècle dans le supplément à l'oeuvre de Raimbert.

    Des  nombreuses tribulations d'Ogier  seront ramenées d'innombrables reliques.

    Au nombre des évènements les moins contestables,il faut placer les translations de Saints lors de la fondation des églises;St Hubert d'Ardennes était l'une des plus réputées de la Chrétienté et la dédicace au patron y eu lieu l'année même de la mort de Charlemagne.Nous y trouvons les détails répétés dans trois chroniques différentes...

     

     

     

     

     

     

    La chevalerie d'Ogier de Danemarche  (par Raimbert de Paris) 1ère partie

    La chevalerie d'Ogier de Danemarche  (par Raimbert de Paris) 1ère partie

    La chevalerie d'Ogier de Danemarche  (par Raimbert de Paris) 1ère partie

    Parmi les compagnons d'Ogier qui l'accompagnèrent en Terre Sainte,une autre chronique parle du fils du roi de Frise "Jean le Pieux "qui renonce à la couronne pour partir avec Ogier "Aux Indes" où ils fonderont le légendaire royaume du Prêtre Jean...

     

     

    A SUIVRE....

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Ornolac Ussat les Bains 09400   èglise Saint Pierre

    Ornolac Ussat les Bains 09400   èglise Saint Pierre

    Ornolac Ussat les Bains 09400   èglise Saint Pierre

    Ornolac Ussat les Bains 09400   èglise Saint Pierre

    Ornolac Ussat les Bains 09400   èglise Saint Pierre

    Ornolac Ussat les Bains 09400   èglise Saint Pierre

    Ornolac Ussat les Bains 09400   èglise Saint Pierre

    Ornolac Ussat les Bains 09400   èglise Saint Pierre

    Ornolac Ussat les Bains 09400   èglise Saint Pierre


    1 commentaire
  • Tarascon sur Ariège, 09400    église et tour Saint Michel

    Tarascon sur Ariège, 09400    église et tour Saint Michel

    Tarascon sur Ariège, 09400    église et tour Saint Michel

    Tarascon sur Ariège, 09400    église et tour Saint Michel

    Tarascon sur Ariège, 09400    église et tour Saint Michel

    Tarascon sur Ariège, 09400    église et tour Saint Michel

    Tarascon sur Ariège, 09400    église et tour Saint Michel

    Tarascon sur Ariège, 09400    église et tour Saint Michel

    Tarascon sur Ariège, 09400    église et tour Saint Michel

    Tarascon sur Ariège, 09400    église et tour Saint Michel

    Tarascon sur Ariège, 09400    église et tour Saint Michel

    Tarascon sur Ariège, 09400    église et tour Saint Michel

    Tarascon sur Ariège, 09400    église et tour Saint Michel

    Tarascon sur Ariège, 09400    église et tour Saint Michel

    Tarascon sur Ariège, 09400    église et tour Saint Michel

    Tarascon sur Ariège, 09400    église et tour Saint Michel

    Tarascon sur Ariège, 09400    église et tour Saint Michel

    Tarascon sur Ariège, 09400    église et tour Saint Michel

    Tarascon sur Ariège, 09400    église et tour Saint Michel

    Tarascon sur Ariège, 09400    église et tour Saint Michel

    Tarascon sur Ariège, 09400    église et tour Saint Michel

    Tarascon sur Ariège, 09400    église et tour Saint Michel


    votre commentaire
  • Montferrand Lauragais 11320 partie 2 L'église Saint Pierre d'Alzonne et ses stèles discoïdales.

    Montferrand Lauragais 11320 partie 2 L'église Saint Pierre d'Alzonne et ses stèles discoïdales.

    Montferrand Lauragais 11320 partie 2 L'église Saint Pierre d'Alzonne et ses stèles discoïdales.

    Montferrand Lauragais 11320 partie 2 L'église Saint Pierre d'Alzonne et ses stèles discoïdales.

    Montferrand Lauragais 11320 partie 2 L'église Saint Pierre d'Alzonne et ses stèles discoïdales.

    Montferrand Lauragais 11320 partie 2 L'église Saint Pierre d'Alzonne et ses stèles discoïdales.

    Montferrand Lauragais 11320 partie 2 L'église Saint Pierre d'Alzonne et ses stèles discoïdales.

    Montferrand Lauragais 11320 partie 2 L'église Saint Pierre d'Alzonne et ses stèles discoïdales.

    Montferrand Lauragais 11320 partie 2 L'église Saint Pierre d'Alzonne et ses stèles discoïdales.

    Montferrand Lauragais 11320 partie 2 L'église Saint Pierre d'Alzonne et ses stèles discoïdales.

    Montferrand Lauragais 11320 partie 2 L'église Saint Pierre d'Alzonne et ses stèles discoïdales.

    Montferrand Lauragais 11320 partie 2 L'église Saint Pierre d'Alzonne et ses stèles discoïdales.

    Montferrand Lauragais 11320 partie 2 L'église Saint Pierre d'Alzonne et ses stèles discoïdales.

    Montferrand Lauragais 11320 partie 2 L'église Saint Pierre d'Alzonne et ses stèles discoïdales.

    Montferrand Lauragais 11320 partie 2 L'église Saint Pierre d'Alzonne et ses stèles discoïdales.

     

    Montferrand Lauragais 11320 partie 2 L'église Saint Pierre d'Alzonne et ses stèles discoïdales.

    Montferrand Lauragais 11320 partie 2 L'église Saint Pierre d'Alzonne et ses stèles discoïdales.

    Montferrand Lauragais 11320 partie 2 L'église Saint Pierre d'Alzonne et ses stèles discoïdales.

    Montferrand Lauragais 11320 partie 2 L'église Saint Pierre d'Alzonne et ses stèles discoïdales.

    Montferrand Lauragais 11320 partie 2 L'église Saint Pierre d'Alzonne et ses stèles discoïdales.

    Montferrand Lauragais 11320 partie 2 L'église Saint Pierre d'Alzonne et ses stèles discoïdales.

    Montferrand Lauragais 11320 partie 2 L'église Saint Pierre d'Alzonne et ses stèles discoïdales.

    Montferrand Lauragais 11320 partie 2 L'église Saint Pierre d'Alzonne et ses stèles discoïdales.

    Montferrand Lauragais 11320 partie 2 L'église Saint Pierre d'Alzonne et ses stèles discoïdales.

    Montferrand Lauragais 11320 partie 2 L'église Saint Pierre d'Alzonne et ses stèles discoïdales.


    votre commentaire
  •  

    Montferrand était à l'époque antique un important poste de douane sur la "Via Tolosa" reliant Toulouse à Narbonne. Une cité gallo-romaine s'étendait alors sur près de 12 ha. Les fouilles archéologiques ont permis de mettre à jour un certain nombre de vestiges tel que des thermes, une église paléochrétienne, et 52 sarcophages en pierre ainsi que des tombes. 
    Vraisemblablement au début une simple halte, Montferrand appelé alors "Elusio", est rapidement devenu une agglomération où transitaient des marchandises venues du monde romain et même au-delà. Des fouilles archéologiques ont permis de mettre à jour des thermes ainsi que des nécropoles du VIe siècle rassemblant non loin de 140 sépultures. La basilique, elle, nous surprend par le petit trait oriental de son abside outrepassée. 

     

    Le Château fût assiégé en 1211 par Simon de Montfort : quatorze chevaliers commandés par le comte Baudouin, gouverneur du château, frère du comte de Toulouse, tinrent tête pendant plusieurs jours aux quatorze milles hommes de l'armée des Croisées.
    "Simon surpris d'une pareille résistance et comprenant qu'il avait affaire à un capitaine expérimenté en la personne de Baudoin, prit la résolution de le gagner à quelque prix que ce fût".
    Il y réussit : Baudouin livra le château par trahison, en échange de plusieurs domaines dans le Quercy que lui donna Simon de Montfort.
    Le Comte de Toulouse put reprende Montferrand peu de temps aprés, mais Simon de Montfort s'en empara à nouveau dés le commencement de 1212. Il reste du Château-Fort une partie des remparts du sud et la porte principale. Le sentier conduisant au Château a été pavé par les Romains. Quelques vestiges d'un camp romain sont encore debout.

     Montferrand  Lauragais11320   partie 1;  Site archéologique de Peyre Clouque Saint-Pierre-d'Alzonne,

     Montferrand  Lauragais11320   partie 1;  Site archéologique de Peyre Clouque Saint-Pierre-d'Alzonne,

     Montferrand  Lauragais11320   partie 1;  Site archéologique de Peyre Clouque Saint-Pierre-d'Alzonne,

    souvenir de l'aéropostale

     Montferrand  Lauragais11320   partie 1;  Site archéologique de Peyre Clouque Saint-Pierre-d'Alzonne,

     Montferrand  Lauragais11320   partie 1;  Site archéologique de Peyre Clouque Saint-Pierre-d'Alzonne,

     Montferrand  Lauragais11320   partie 1;  Site archéologique de Peyre Clouque Saint-Pierre-d'Alzonne,

    Seuil de Naurouze,obélisque de Riquet

     Montferrand  Lauragais11320   partie 1;  Site archéologique de Peyre Clouque Saint-Pierre-d'Alzonne,

     

    -Les anciens Thermes;

     Montferrand  Lauragais11320   partie 1;  Site archéologique de Peyre Clouque Saint-Pierre-d'Alzonne,

     Montferrand  Lauragais11320   partie 1;  Site archéologique de Peyre Clouque Saint-Pierre-d'Alzonne,

     Montferrand  Lauragais11320   partie 1;  Site archéologique de Peyre Clouque Saint-Pierre-d'Alzonne,

     Montferrand  Lauragais11320   partie 1;  Site archéologique de Peyre Clouque Saint-Pierre-d'Alzonne,

     Montferrand  Lauragais11320   partie 1;  Site archéologique de Peyre Clouque Saint-Pierre-d'Alzonne,

     Montferrand  Lauragais11320   partie 1;  Site archéologique de Peyre Clouque Saint-Pierre-d'Alzonne,

     

    -La nécropole;

     Montferrand  Lauragais11320   partie 1;  Site archéologique de Peyre Clouque Saint-Pierre-d'Alzonne,

     Montferrand  Lauragais11320   partie 1;  Site archéologique de Peyre Clouque Saint-Pierre-d'Alzonne,

     Montferrand  Lauragais11320   partie 1;  Site archéologique de Peyre Clouque Saint-Pierre-d'Alzonne,

     Montferrand  Lauragais11320   partie 1;  Site archéologique de Peyre Clouque Saint-Pierre-d'Alzonne,

     Montferrand  Lauragais11320   partie 1;  Site archéologique de Peyre Clouque Saint-Pierre-d'Alzonne,

     Montferrand  Lauragais11320   partie 1;  Site archéologique de Peyre Clouque Saint-Pierre-d'Alzonne,

     Montferrand  Lauragais11320   partie 1;  Site archéologique de Peyre Clouque Saint-Pierre-d'Alzonne,

     Montferrand  Lauragais11320   partie 1;  Site archéologique de Peyre Clouque Saint-Pierre-d'Alzonne,

     Montferrand  Lauragais11320   partie 1;  Site archéologique de Peyre Clouque Saint-Pierre-d'Alzonne,

     Montferrand  Lauragais11320   partie 1;  Site archéologique de Peyre Clouque Saint-Pierre-d'Alzonne,

     Montferrand  Lauragais11320   partie 1;  Site archéologique de Peyre Clouque Saint-Pierre-d'Alzonne,

     Montferrand  Lauragais11320   partie 1;  Site archéologique de Peyre Clouque Saint-Pierre-d'Alzonne,

     Montferrand  Lauragais11320   partie 1;  Site archéologique de Peyre Clouque Saint-Pierre-d'Alzonne,

     Montferrand  Lauragais11320   partie 1;  Site archéologique de Peyre Clouque Saint-Pierre-d'Alzonne,

     


    votre commentaire