• De la transmission Wisigoth- Cathare-Templière -Hospitalière 1 ère partie

    Pour ceux qui ont suivi mes publications ,j'ai parlé plusieurs fois de la lignée des Pinos Thann Waldburg qui s'est implantée dans le Languedoc ,à Muret ,à Montbrun dans le Gers ,en Guyenne ,dans les Alpes ,et dans d'autres endroits .

    Toutes les grandes familles nobles d'origine Germaniques  se sont retrouvées étroitement impliquées dans le Catharisme ;

    -Les Pinos Than Waldburg ,Pins 

    -Les Montcade

    -Les Taillefer,seigneurs de Besalu 

    -Les Niort du plâteau de Sault

    -Les Aniorts et les Laurac dans le Lauragais et le Razès 

    -Les grandes familles du Comminges ,seigneurs de Tersac et de Lissac

    -Les comtes de Foix,Béarn 

    -Les familles de Foix Rabat

    -Les familles de Mirepoix,Péreille ,Hunaud de Lanta 

     

    Quelques uns des premiers "Saints" à l'époque où la conversion au Christianisme se faisait le plus souvent pour des raisons de politique ou de pacification des peuples,sont issus de ces anciennes familles ,ainsi que les premiers êvêques du Comminges ,qui en descendant de la Catalogne ont crée le chemin de Compostelle et on transmis le culte discret de la vierge noire .

    -Saint Gaudéric;

    De la transmission Wisigoth- Cathare-Templière -Hospitalière  1 ère partie

    Saint Gaudéric serait né à la fin du 9ème siècle et canonisé en 990.

    La légende raconte que c'était un laboureur ,mais l'origine de son nom vient du Germanique Galdéric ; Gald=gouverner et Ric= roi .

    Il aurait fait des miracles en faisant tomber la pluie et en opérant des guérisons miraculeuses.

    Au XIème siècle,Guifred le Velu,comte de Cerdagne et de Conflent fait transférer ses reliques en Catalogne et fait construire le monastère St Martin du Canigou pour les accueillir ,par la suite,une partie de ses reliques ira à Fanjeaux et Mirepoix.

    La légende raconte aussi que St Gaudéric est né dans un village du nom de Viéville ,le village actuel fut fondé à l'endroit où il planta son aiguillon et à cet endroit là poussa un ormeau dont l'écorce opérait des miracles .On dit qu'il a été coupé plusieurs fois,mais que chaque fois des rameaux repoussaient ,il a été coupé définitivement par un ancien maire ,et de fait ,tous les ormeaux de la région seraient en train de mourir.

    Judicieusement ou pas,un chêne a été planté à sa place et dans la symbolique Celte ,le chêne est très important .

    L'ormeau ,au delà de l'arbre renvoie à la lignée et à l'initiation,l'histoire de la rupture de L'ordre de NôtreDame de Sion suite a la coupure de l'ormeau .

    On trouve une place de l'Ormeau à Pieusse dans l'Aude ,où en 1226,  un important concile Cathare crée le diocèse du Razès .

    On trouve également une place de l'ormeau dans le village Ariégeois de Vals en Ariège Le pays d'Olmes qui englobe Montségur et ses environs signifie le pays de l'ormeau.

    L'aiguillon du bouvier est également mentionné dans le "Chant du Bouvier" ,chanson attribuée aux Cathares et qui serait codée :

    Occitan (normalisé)Français

    Quand lo boièr ven de laurar (bis)
    Planta son agulhada
    A, e, i, ò, u !
    Planta son agulhada.

    Trapa (Tròba) sa femna al pè del fuòc (bis)
    Trista e (Tota) desconsolada...

    Se sias (Se n'es) malauta digas-o (bis)
    Te farai un potatge (una alhada).

    Amb una raba, amb un caulet (bis)
    Una lauseta magra.

    Quand serai mòrta enterratz-me (rebomb-me) (bis)
    Al pus fons (Al prigond) de la cròta (cava)

    Los pés virats (Met-me los pès) a la paret (bis)
    La tèsta a la rajada (Lo cap jos la canela)

    Los pelegrins (E los romius) que passaràn (bis)
    Prendràn d'aiga senhada.

    E diràn « Qual es mòrt aicí ? » (bis)
    Aquò es la paura Joana.

    Se n'es anada al paradís (bis)
    Al cèl ambe sas cabras.

    Quand le bouvier revient de labourer (bis)
    Il plante le soc de sa charrue (l'aiguille) / ou son aiguillon
    A, e, i, o, ou !
    Il plante le soc de sa charrue.

    Il trouve sa femme auprès du feu (bis)
    Triste et affligée...

    Si tu es malade dis-le moi (bis)
    Je te ferai un potage.

    Avec une rave, avec un chou (bis)
    Une tranche de lard ( 'lauseta' veut également dire 'alouette' ) maigre.

    Quand je serai morte enterrez-moi (bis)
    Au plus profond de la cave

    Les pieds tournés vers le mur (bis)
    La tête sous le robinet

    Quand les pèlerins passeront (bis)
    Ils prendront de l'eau bénite.

    Et diront « Qui est mort ici ? » (bis)
    C'est la pauvre Jeanne.

    Elle est allée au paradis (bis)
    Au ciel avec ses chèvres.

    Dans cette chanson ,on retrouve le fameux AEIOU ,qui correspond au cinq voyelles ,au cinq notes de musique du moyen âge ,mais aussi à un alphabet Celtique secret très ancien.

    De la transmission Wisigoth- Cathare-Templière -Hospitalière  1 ère partie

    (cliquez pour voir l'image)

    La légende raconte aussi qu'à sa mort,St Gaudéric fut ramené à Mirepoix  par un charriot tiré par des boeufs.

    Les druides Celtes voyaient dans la Grande Ourse le char des 
    âmes transportées dans l'au delà.Le bouvier guidait de son aiguillon les boeufs du char ,.Bouvier dont l'aiguillon se termine par une étoile brillante ;Arcturus,la perle.

    Le chariot évoque également la fondation de Rhedae qui voudrait dire charriot .

     

     

    La grande Ourse renvoie aussi à Artus qui serait le nom celte du roi Arthur ,et à la prophétie du gisant du Duc de Berry sur lequel il y a un ours et qui annonce le retour des temps Mérovingiens.

    Au solstice d'été ,le château de Montségur est aligné avec la constellation du Bouvier qui est juste au dessus, et un village pas très loin,s'appelle "L'aiguillon"

    Ce qui n'est pas sans rappeler le fameux trésor des Cathares de Montségur  et le Graal .

    De la transmission Wisigoth- Cathare-Templière -Hospitalière  1 ère partie

    N inversé sur la croix devant l'église de St Gaudéric 

    De la transmission Wisigoth- Cathare-Templière -Hospitalière  1 ère partie

     

    N inversé sur la croix devant l'église de St Gaudéric

    De la transmission Wisigoth- Cathare-Templière -Hospitalière  1 ère partie

    gravure sur la croix devant l'église de St Gaudéric

    De la transmission Wisigoth- Cathare-Templière -Hospitalière  1 ère partie

    rosace dans l'église de St Gaudéric

    De la transmission Wisigoth- Cathare-Templière -Hospitalière  1 ère partie

    St Gaudéric à Mirepoix 

     

    De la transmission Wisigoth- Cathare-Templière -Hospitalière  1 ère partie

    pierre tombale à Cazals des Bayles,pas loin de St Gaudéric 

     

     

    A SUIVRE...

    « Famille Hunaud de Lanta et les comtes de commingesMontségur 25/01/2018 »

  • Commentaires

    1
    doudou
    Mardi 23 Janvier à 18:11

    BIEN DOCUMENTE EN PHOTO POUR LE N INVERSE JE NE LE VOIS PAS ! EXCELLENTES PHOTOS

      • Nail
        Vendredi 26 Janvier à 12:46

        Le N inversé est pourtant bien visible, et commence près des 3 points un peu à droite de la plus grande tache (à l'allure de lion). ...

    2
    tan coning
    Vendredi 2 Mars à 15:26

    C'est des héritiers des hommes des cavernes d'après un livre d'Arsene Lupin "les 30 cercueils" smile

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :